La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

ÉDITORIAL-ÉVÈNEMENT

Que devra assumer l'hôpital de demain ?

Eric-Alban GIROUX

Directeur stratégie et finances du CH Argenteuil

Président de la conférence des DAF de la FHF Ile de France

Prévoir ... voir avant ... qu'il ne nous reste plus qu'à rire ou pleurer.
" Prévoir consiste à projeter dans l'avenir ce qu'on a perçu dans le passé. " Henri Bergson nous montre le chemin technique de la prévision qui est donc de se fonder sur ce qu'on maîtrise.
" Gouverner, c'est prévoir. " Emile de Girardin nous exprime l'objectif de la prévision que le bateau à gouverner soit de la taille d'une coque de noix ou de la taille d'un pays.
" Mes meilleures prévisions sont celles que j'ai faites après les événements. " Didier Hallépée nous rappelle que l'art est difficile et oblige à l'humilit (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Articles liés

Identifier les journées d'hospitalisation potentiellement évitables pour réduire les DMS? C'est maintenant envisageable !

La maîtrise des durées de séjour est un des leviers importants d'amélioration de la performance des établissements hospitaliers. Les démarches de gestion des flux ont permis des progrès importants sur ce sujet mais restent centrées sur des processus indépendants du coeur de métier de l'hôpital, le soin. En s'appuyant sur les démarches d'Appropriateness Evaluation Protocol et sur le retour d'expérience des hôpitaux canadiens plusieurs Centres Hospitaliers et cliniques privées en France commencent à procéder à une évaluation en temps réel de la pertinence des admissions et des journées d'hospita (...)

Lire la suite

Financement de la santé : de la liberté à la responsabilité

Le projet de loi de santé 2015 a été adopté par l'Assemblée nationale le 14 avril, et l'une de ses dispositions les plus contestées par la majorité des syndicats de médecins libéraux est la généralisation du tiers payant. Ce positionnement des médecins libéraux est tout sauf inattendu : le principe comme les modalités du tiers payant ne sont pas en plein accord avec les dogmes fondateurs de la médecine libérale, c'est peu dire. Ceux-ci (liberté de prescription, liberté d'installation et paiement à l'acte, notamment) impliquent un lien privilégié avec le patient, et par prolongement une indépen (...)

Lire la suite

Donnons-nous rendez-vous dans 15 ansProposition d'une méthode de projection d'activité MCO raisonnée 2015-2030

L'association des bases PMSI avec les méthodes de l'INSEE et de la DRESS permet d'obtenir une projection raisonnée des besoins sanitaires à l'horizon 2030. Ainsi, est anticipé une augmentation de 14% de séjours sur la seule région d'Ile-de-France ; la catégorie " digestif " entraînant à elle seule, une demande supplémentaire de 166 000 hospitalisations soit un bon de 29%. Il est plus que temps d'ouvrir les yeux et de s'y préparer.



De quoi allons nous tomber malade demain ?
" Celui qui ne connaît pas l'histoire se condamne à la revivre." (Karl Marx)
 (...)

Lire la suite

Les effets de la T2A sur l'activité et la productivité hospitalières, et l'impact de la concurrence

La DREES publie depuis plusieurs années des études sur l'activité et la productivité hospitalières dans le secteur anciennement sous dotation globale, et tente d'isoler l'impact de la T2A dans les évolutions constatées.
Ces études, parfois complexes sur le plan économétrique, fournissent des résultats assez clairs et les constats déjà effectués les années passées semblent robustes avec le recul dont nous disposons maintenant.



Evolution de l'activité
Il est reconnu que la T2A a eu un effet moteur sur l'activité des établissements de santé, notamment publics. Précisément, en dehors de (...)

Lire la suite

L'hôpital à l'heure du choix idéologique réel

L'hôpital est un service public bien étrange. Paradoxalement, lorsque l'on regarde les hôpitaux publics de loin, comme un profane, on peut être saisi par le contraste qu'il y a entre une recherche médicale en constante effervescence et un management, une organisation en quasi stagnation... pire encore, c'est la carte sanitaire elle-même qui semble endormie depuis des années pour ne pas dire des siècles.
Alors bien sûr, il y a eu la loi de 1991, les ordonnances de 1995, la réforme de la T2A, la réforme de la gouvernance de 2005 et surtout la loi HPST de 2009... Mais tout cela n'était-il pas q (...)

Lire la suite

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site