La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

TARIFICATION & FACTURATION

Généralisation et évolution du dispositif IFAQ : Quels enjeux stratégiques et financiers selon les établissements ?

Maxime CHERON

Consultant

Pierre DAGEN

Associate Manager

GOVHE

Avec l'augmentation de la dotation du dispositif, un établissement avec 83,4 millions d'euros de recettes d'assurance maladie rémunéré par l'IFAQ pour l'évolution de son niveau de qualité pourrait percevoir jusqu'à 500 000 euros à ce seul titre. A l'inverse il pourra dès 2020 encourir une pénalité financière à la non-qualité s'il n'atteint pas un niveau minimum sur un indicateur sur trois années consécutives. Alors que les enjeux de l'IFAQ vont progressivement intéresser tous les établissements, les actions à entreprendre vont toutefois différer selon leur situation.
 (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Articles liés

La généralisation du programme d'incitation financière à l'amélioration de la qualité des soins dans les établissements de santé

Le décret n° 2015-1866 du 30 décembre 20151 généralise en 2016 le dispositif d'incitation financière à l'amélioration de la qualité des soins reposant sur l'attribution d'une dotation complémentaire aux établissements de santé exerçant une activité de médecine, de chirurgie, et d'obstétrique (MCO).
Cette généralisation, prévue par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2015, fait suite au lancement en 2012 par la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et la Haute autorité de santé (HAS) d'un programme d'incitation financière à l'amélioration de la qualité (IFAQ) qui s (...)

Lire la suite

Une nouvelle dotation encourage la qualité et la sécurité des soins

Dans le cadre de la poursuite de l'aménagement du financement des établissements de santé, il est proposé un financement spécifique pour les établissements de santé financés à l'activité afin de les inciter à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ; financement parallèle à une contractualisation sur l'amélioration des pratiques. Cette action se concrétise dans l'article 51 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale qui prévoit d'attribuer une dotation complémentaire aux établissements en liaison avec l'amélioration de la qualité des soins.


La circulaire N° DGOS/R1/  (...)

Lire la suite

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site