La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux


La gestion PAR les compétences, une indispensable réponse aux exigences d'une facturation des soins modernisée

Claudie Fardo, Olivier Wery, Vincent Gervaise et Sébastien Pecker - Santé RH n°88 - Novembre 2016


Les récents GHT, le plan triennal, les plans de retour à l'équilibre, le virage ambulatoire... sont autant d'évolutions qui impactent directement les établissements de santé, dont les directions de la facturation, et qui conduisent à de profondes réorganisations des services et des processus de travail.

La recherche de la performance individuelle et collective constitue la pierre angulaire de tous les établissements de santé qui, dans un contexte de forte concurrence, ont à déployer des démarches innovantes permettant de garantir toujours plus d'efficience.

Les directions des ressources humaines sont largement concernées et mobilisées pour accompagner ces évolutions auprès des services d'admission-facturation. L'enjeu majeur pour les DRH est de pouvoir garantir, à l'instant T et à l'avenir, l'adéquation entre les postes et les individus qui les occupent. Ainsi, au côté des directions de la facturation, elles ont à définir et à mettre en oeuvre tous les moyens permettant aux individus de justifier de toutes les exigences requises par les postes, tant en termes de compétences, que d'intérêts professionnels et d'aptitudes.

A l'heure de la facturation individuelle des établissements de santé (FIDES), la gestion des compétences des agents des directions de la facturation devient cruciale à la fois pour permettre aux établissements de percevoir, dans les meilleurs délais, les recettes correspondant aux actes réalisés dans le cadre de la prise en charge de leurs patients et pour s'assurer d'un accueil de qualité face aux exigences accrues des usagers de nos établissements.

 

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site