La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

JURIDIQUE

La démarche de contrôle du respect des droits des patients en psychiatrie mise en cause par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL).

Clémence ZACHARIE

Maître de conférences, IAE Gustave Eiffel-UPEC

La présentation du rapport annuel du Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, le 20 mars dernier, a été pour elle l'occasion de s'émettre des réserves quant à l'action des ARS et de la HAS en matière de contrôle du respect des droits et libertés de patient.


Saisi par deux fois en urgence pour contrôle un centre psychothérapique et un CHU, elle n'a pu que constater des défaillances qui n'avaient pas été relevées lors de visites récentes de certification de la HAS. La question inquiète et ce d'autant plus que le nombre d'hospitalisation sans consentement a doublé (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site